Dexaméthasone et uvéite

Dexaméthasone dans les uvéites

Le 17 mai 2024

Non loin de la Suisse, en Allemagne, une autre équipe a présenté une étude sur l’efficacité et la tolérance des implants intravitréens de dexaméthasone (DEX) et d’acétonide de fluocinolone (FAc) chez les patients atteints d’uvéite non infectieuse (UNI)

Il s’agit encore d’une étude rétrospective, dans un centre de référence pour l’uvéite, qui a inclus 80 yeux de 66 patients atteints d’UNI, qui ont été traités uniquement avec des implants DEX (n=45) ou FAc (n=14):ou avec une combinaison consécutive des deux (n=21).

Ont été relevés :

  • Les données démographiques
  • la présence d’inflammation à la lampe à fente
  • l’acuité visuelle
  • la pression intraoculaire (IOP)
  • l’épaisseur maculaire centrale (EMC)
  • Le nombre d’injections
  • l’intervalle entre les injections
  • et les effets indésirables

Résultats

  • Une amélioration de l’acuité visuelle
  • Une réduction de EMC: DEX – 108,2 µm FAc – 75,2 µm

Une rechute de l’œdème maculaire a été observée en moyenne après 173 jours (DEX) et 1052 jours (FAc)

Pour les yeux traités exclusivement, avec DEX

  • Une seule injection était suffisante dans 30 yeux (66%)
    • Une autre injection a été nécessaire
    • Deux fois : 4 yeux 9 %
    • Trois fois : 7 yeux 16%
    • Quatre fois : 4 yeux 9%

Pour les yeux traités exclusivement avec FAc:

  • Une seule injection était suffisante dans 11 yeux ( 79 %)
  • Une autre injection a été nécessaire dans 3 yeux (21 %)
    • En cas de traitement combiné :
      • 10 yeux ont reçu du FAc après 1 seule injection de DEX
      • 5 yeux (24 %) ont reçu 2 injections de DEX avant le recours au FAc
      • 2 (9 %) ont reçu trois injection de DEX auparavant
      • 4 (19 %) yeux ont reçu 4 injections de DEX auparavant.

Tolérance : 10 yeux (48 %) ont eu des complications :

  • Tension oculaire élevée dans 12 cas
  • Luxation d’implant dans 5 cas
  • Décollement de rétine dans 1 cas

 

Conclusions

Cette étude en vraie vie confirme que ces implants de cortisone sont un traitement efficace pour ses patients, dont l’inflammation semble plus gênante que les éventuelles complications du traitement.

Une association des deux implants semble être une solution pour les patients résistant, à la simple dexaméthasone.

 

Référence

Real-World efficacy and safety of dexamethasone and fluocinolone acetonide intravitreal implants in patients with non-infectious uveitis

 

ARVO 2024 session poster lundi 6 mai

Poster# : B0347

Résumé N°: 2622 – B0347

 

Auteurs : Aydin Özen, Carsten Grohmann, Yevgeniya Atiskova et al.