vabysmo USA

en direct de l'arvo 2024

FARETINA-AMD : Faricimab en « Vraie Vie » pour la DMLA

Le faricimab est aux USA depuis janvier 2022. Cette étude multicentrique a inclus les patients ayant au moins une injection, et suivis au moins 6 mois.

Par le Dr Isabelle Aknin, en direct de l'ARVO

Le 12 mai 2024

Le Faricimab est aux USA depuis janvier 2022. Cette étude multicentrique a inclus les patients ayant au moins une injection, et suivis au moins 6 mois.

Objet

Evaluer la réponse au traitement et sa tolérance dans des conditions de traitement réelle, et non dans le cadre d’une étude prospective.

Méthode

Plus de 100 00 patients atteints de DMLA ont été analysés. Ont été inclus ceux qui ont reçu au moins une injection de Faricimab entre février 22 et septembre 23.
Était exigé : plus de 1 an de suivi depuis le début de la maladie, et plus de 6 mois de suivi après la première injection de Faricimab.

Plus de 2 mesures d’acuité visuelle : une à l’induction de Faricimab, et l’autre au cours du suivi.
Une mesure de l’épaisseur Maculaire centrale (EMC) à l’induction du Faricimab, et au moins 4 mesures : 2 avant 180 jours et 2 après.

Résultats

Sur les 101 497 patients analysés au départ, seuls 15 847 remplissaient tous les critères d’inclusion ce qui fait 19 152 yeux. La plupart étaient des switches : 17 962 yeux (93,8%). Pour 1190 yeux « Naïfs » (6,2%).

Les données démographiques des deux groupes sont semblables.

Pour les switches :

  • 67% des yeux étaient traités auparavant par Aflibercept 2 mg
  • 19,8% par Ranibizumab
  • 8,1% par Bevacizumab
  • 5,5% par Brolucizumab

Les patients avaient eu en moyenne 7,2 injections avant le switch.

Le gain d’acuité visuelle était en moyenne de 3 lettres pour les patients naïfs sur 1 an (avec 7 IVT) les patients en switch ont été stabilisés.

L’épaisseur rétinienne centrale a diminué en moyenne de 37 µm pour les naïfs et de 19 µm pour les switches.

Un allongement du temps entre deux injections a été obtenu dés la deuxième injection dans 60% des cas.

64% des patients naïfs n’ont reçu que 7 IVT au cours de cette première année, avec au moins 10% de diminution de l’épaisseur maculaire centrale

Tolérance

Groupe (nombre d’injections) Naïfs (n =19578) Switch (n= 256668)
Endophtalmies 11 (0,06%) 138 (0,05%)
Inflammation oculaire de tout type 23 (0,12%) 249 (0,1%)

Ce résultat de tolérance est proche de celui de Truckee, une autre étude de vraie vie américaine, indépendante.

Conclusion

Une stabilisation de l’acuité visuelle, mais avec une meilleure durabilité. Une tolérance très acceptable. On attend la suite de cette série au-delà des 6 mois d’observation.

Référence

Real-world clinical and anatomical outcomes in patients with neovascular age-related macular degeneration (nAMD) treated with faricimab : The FARETINA-AMD study / Abstract N° : 2113 Session AMD et anti-VEGF I ARVO lundi 6 mai 2024 / Auteurs : David Tabano, Stella Ko, Durga Borkar et al.