L’échelle AREDS mise à jour Intégration des pseudodrusen

en direct de l'arvo 2024

L’échelle AREDS mise à jour > Intégration des pseudodrusen

Les patients d’AREDS, soit 3182 patients dont 569 ont progressé vers une DMLA avérée, quelle que soit sa forme.

Par le Dr Isabelle Aknin, en direct de l'ARVO

Le 12 mai 2024

Constat

Nous connaissons bien l’échelle de risque présentée par AREDS en 2005 sous le nom de Age-Related Eye Disease Study (AREDS) Simplified Severity Scale, avec deux critères de gravité : la présence de drusen séreux et les altérations de l’épithélium pigmentaire (AEP).

Signes / œil œil droit œil gauche
Drusen séreux 1 point 1 point
AEP 1 point 1 point

Ce qui faisait une échelle à 4 points. La présence d’une DMLA neovasculaire ou atrophique dans 1 œil donnait 2 points d’office. Avec le risque de développer une DMLA neovasculaire et/ou atrophique dans les 5 ans.

Points 0 1 2 3 4
Pourcentage de risque 0,5% 3% 12% 25% 50%

Ce tableau assez simple avait deux défauts :

  • Il ne prenait pas en compte les pseudodrusen (ou drusen bleus: DB), ni l’atrophie centrale
  • L’atrophie para centrale était considérée comme un facteur à 2 points par œil

Nouvelle étude

Presque 20 ans plus tard, une nouvelle échelle était nécessaire, échelle qui prendrait en compte les DB. C’est ce que nous a présenté Tiarnan Keenan ce mardi 7 mai.

Pour affiner leur évaluation, ils ont étudié

  • les patients d’AREDS, soit 3182 patients dont 569 ont progressé vers une DMLA avérée, quelle que soit sa forme
  • et une meta analyse sur 9 études avec de belle références scientifiques, regroupant 2503 yeux

Ils veulent avoir une échelle aussi simple pour être utilisable en pratique. Ils veulent calculer le risque de DMLA avérée à 5 ans. Ils ont utilisé un deep learning pour aider au calcul du risque.

Résultats

La nouvelle échelle est en deux parties, en fonction de la présence, ou non, de DB. S’il n’y a pas de DB :

Points 0 1 2 3 4
Pourcentage de risque 0,3% 4% 12% 27% 50%

 

Donc une toute petite augmentation par rapport à l’échelle originelle. S’il y a des DB, le risque augmente fortement :

Points 0 1 2 3 4
Pourcentage de risque 3% 8% 29% 59% 72%

Conclusion #takehomemessage

Dans cette nouvelle échelle, l’atrophie centrale est considérée comme un développement de la maladie et non comme un facteur de risque. Cela devrait nous permettre de prévenir nos patients du risque de survenue de DMLA avérée à assez court terme. Donc les motiver à se surveiller, à revenir nous voir régulièrement, à adopter une meilleure hygiène de vie.

Références

The Updated AREDS Simplified Severity Scale for Age-Related Macular Degeneration, Incorporating Reticular Pseudodrusen / Session : AMD clinical research II / Abstract N°: 2790 / Auteurs : Tiarnan D L Keenan, Elvira Agron, Emily Y. Chew et al.

Cela devrait nous permettre d’adapter le rythme des consultations de surveillance au risque d’apparition d’une DMLA : tous des deux ans quand il y a 0 à 1 point et tous les 3 mois s’il y a 4 points et des DB.