aflibercept

Brolucizumab_USA_Novartis

en direct de l'arvo 2024

Brolucizumab : une présence rare à l’ARVO I Deux études coréennes analysées

Peu de nouvelles du brolucizumab dans cette session de l’ARVO : on a compté 9 posters et aucune communication orale. A titre de comparaison, le faricimab a été cité dans plus de 50 publications dont 6 communications orales. Nous avons cependant relevé deux informations essentielles issues de deux études coréennes présentées sous forme de post ...

Aflibercept_USA

en direct de l'arvo 2024

Des études allant jusqu’à 96 semaines montrent une tolérance semblable avec l’Aflibercept 2 mg et 8 mg

Allemands, suisses et américains se sont associés pour étudier la tolérance de l’Aflibercept 8mg dans les études pivotales que sont Candela, Photon et Pulsar. Objet Comparer la tolérance de Aflibercept 2 mg (A2) versus 8 mg (A8) dans les études CANDELA, PHOTON, et PULSAR. Méthode L’étude CANDELA, rappelons-le est une étude de phase 2,  ...

vabysmo USA

en direct de l'arvo 2024

FARETINA-AMD : Faricimab en « Vraie Vie » pour la DMLA

Le Faricimab est aux USA depuis janvier 2022. Cette étude multicentrique a inclus les patients ayant au moins une injection, et suivis au moins 6 mois. Objet Evaluer la réponse au traitement et sa tolérance dans des conditions de traitement réelle, et non dans le cadre d’une étude prospective. Méthode Plus de 100 00 patients atteints de DMLA ...

inflammation oculaire

en direct de l'arvo 2024

Patients traités au Brolucizumab > Une étude coréenne sur l’IOI

Objet Évaluer l’incidence de l’inflammation intraoculaire (IOI) après traitement par Brolucizumab et les facteurs de risques d’inflammation. Méthode 60966 patients atteints de DMLA en Corée, entre janvier 2016 et août 2022 ont été inclus. Ils étaient séparés en 3 groupes : R (Ranibizumab) A (Aflibercept) B (Brolucizumab) et S (switch  ...

oeil et tabac

en direct de l'arvo 2024

Cigarette, diabète, DMLA et rétine : les méfaits du tabac en trois épisodes

Épisode 1 - Cigarette et diabète Une étude de l’institut John Hopkins Baltimore a repris les dossiers de 833 yeux de 703 patients ayant un œdème maculaire diabétique et traités par injection d’anti-VEGF entre janvier 2015 et décembre 2022. Ils ont séparé en trois groupes : Jamais fumé (J) : n=467 Ancien fumeur (A) : n=301 T ...

Similarité et efficacité des biosimilaires.

Veille

LIRE : une étude sur les longs intervalles dans le traitement de la DMLA

L'étude LIRE reprend des patients traités par nos anti-VEGF classiques : Lucentis et Eylea 2 mg. Précisons qu’il s’agit d’Eylea 2 mg et pas du 8 mg, non encore disponible chez nous, et théoriquement d’une meilleure durabilité. Ce qu'il faut noter 38 % des patients traités pour DMLA en Treat and Extend avec nos anti-VEGF classiques on ...

Découverte 2

Pachychoroïdes, une 8è entité

Au commencement étaient les Pachychoroïdes Assez simple : la choroïde est épaisse et cela entraîne des anomalies rétiniennes Les plus connues ? la CRSC (choroïdo-rétinopathie séreuse centrale) et l’EPP (épithéliopathie pigmentaire et pachychoroïde) On en a dénombré 6, pardon 7 avec la NPP : néovascularisation pachychoroïdienne ...

Découverte

Pachychoroïdes : une 7è entité

Le spectre des Pachychoroïdes recouvre 6 entités : 1- La CRSC (choroïdo-rétinopathie séreuse centrale) 2- L’EPP (épithéliopathie pigmentaire et pachychoroïde) 3- Néovascularisation pachychoroïdienne (NVP) 4- Vasculopathie Polypoïdale Choroïdienne (VPC) ou dilatation anévrysmale de type 1 5- Excavation focale choroïdienne (EFC) 6 ...

Au fil des lectures

Rétinopathie post-radique : une prise en charge délicate

Le constat Dans les tumeurs oculaires traitées par radiothérapie, il y a deux problèmes : Un problème général : les métastases Un problème local : la rétinopathie post-radique Enjeux Pour le général, il y a les oncologues ; Pour le local, on doit se battre, parce que le patient qui a traversé « tout ça » ne veut  ...

Flacon d'une substance.

EURETINA 2023

Étude Photon, les résultats à 2 ans : Aflibercept dans le diabète

Charles Wykoff a donné les résultats à 96 semaines (2 ans) de l’étude Photon. Présentation préliminaire : Rappelons que l’Aflibercept est un anticorps « recombinant » associant un anti-VEGF A et B et un anti-PlGF (Placenta growth Factor). L’Aflibercept 8 mg (Aflibercept HD) permet d’administration d’une concentration molaire multi ...