A dire d’experts

en direct de l'arvo 2024

Des prédictions grâce à l’intelligence artificielle

De la recherche fondamentale jusqu’à la pratique clinique, l’intelligence artificielle prend une place prépondérante dans les communication de l’ARVO 2024. Un point sur les prédictions désormais possibles grâce à l’IA avec le Dr Oudy Semoun, Institut d'Ophtalmologie du Panthéon - Praticien Hospitalier au CHI Créteil.   https: ...

en direct de l'arvo 2024

La thérapie génique des rétinites pigmentaires héréditaires

Jean-Baptiste Ducloyer du CHU du Nantes a présenté à l'ARVO 2024, un travail sur la thérapie génique des rétinites pigmentaires. Une approche thérapeutique révolutionnaire, en plein essor et dont l'efficacité est déjà bien établie. https://youtu.be/WECF0MdbN9E?si=jQ_BoXOzyjyW32hT ...

en direct de l'arvo 2024

Étude Roche-Genentech pour la DMLA humide

En direct de l'ARVO avec le Dr Isabelle Aknin. Interview filmée du Dr. Philip Storey de Austin Retina, spécialiste de la rétine : étude analytique sur les effets à long terme des essais cliniques Tenaya and Lucerne de Faricimab, sur la forme humide de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.   https://youtu.be/oCNWLMC6hqk?si=T8 ...

expertise

Polypes, anastomoses, CRSC, … Laser focal maculaire : quand, comment et pourquoi l’utiliser ?

Polypes, anastomoses, CRSC, ... Laser focal maculaire : quand, comment et pourquoi l’utiliser ? Réponses et indications avec le Dr Thibaud Mathis, MD, PhD, hôpital de la Croix-Rousse. Président de la Société Française de Rétine. Un interview vidéo en 4 questions et une précision 1.Quelles sont vos indications d’utilisation du laser foca ...

Etude ProDEX

Analyse

Étude ProDEX I Pourquoi pas Ozurdex en Treat and Extend ?

Du constat à l’idée Il y a des patients (diabète, OVR, ...) qui nécessitent des injections régulières d'Ozurdex. Généralement, ces injections sont réalisées lorsque la récidive est observée par l'ophtalmologiste. Une forme de PRN. Pourtant, on sait depuis les anti-VEGF qu'il est préférable de traiter les patients en pro-actif pour ...

Analyse post-hoc des études TENAYA et LUCERNE.

ANALYSE

La myopie se complique !

Des myopes, des myopes partout. Les générations futures seront myopes. En 2050 environ 5 milliards de personnes seront atteintes de myopie. Et parmi ces personnes, 1 milliard (soit 1 personne sur 10) auront des risques de myopie sévère*. La situation est telle que l’on n’hésite plus à parler d’une véritable « épidémie de myopie » ...

Une dystrophie rétinienne particulière

Deux publications de 2023 nous alertent sur l’existence d’une dystrophie rétinienne rare. Reprenons : dans la rétine humaine normale, les photorécepteurs (bâtonnets et cônes) ont des emplacements et des densité différentes selon l’emplacement. Bâtonnets : Il n'y a pas de bâtonnets dans la fovéa, mais à mesure qu'on s'éloigne du ...

BMC Ophthalmol. 2023

Un nouvel acronyme : CHAFES

Les anglosaxons doivent donner un prix pour les acronymes, tellement il y en a ! Voici donc un acronyme de plus : CHAFES. ·      CRSC ·      Hypermétropie ·      Axiale (comme longueur axiale courte) ·      F pour Folds : plis choroïdiens ·      Elargie/épaissie : les couches oculaires ·      Scl ...

traiter en première intention?

Facteurs prédictifs d’inflammation avec le Brolucizumab (Beovu ®)

Une équipe japonaise a recherché un moyen d’évaluer le risque de complication inflammatoire du Brolucizumab. La population choisie pour l’étude est une population de 66 patients atteints de DMLA. 18 patients étaient naïfs de tout traitement, 48 patients avaient été traités préalablement par un autre anti-VEGF. Il y a eu 12,1% d ...

Similarité et efficacité des biosimilaires.

Veille

LIRE : une étude sur les longs intervalles dans le traitement de la DMLA

L'étude LIRE reprend des patients traités par nos anti-VEGF classiques : Lucentis et Eylea 2 mg. Précisons qu’il s’agit d’Eylea 2 mg et pas du 8 mg, non encore disponible chez nous, et théoriquement d’une meilleure durabilité. Ce qu'il faut noter 38 % des patients traités pour DMLA en Treat and Extend avec nos anti-VEGF classiques on ...